Résumé du projet

 

La Petite Manchester* est une « école-fabrique », un organe charnière opérant entre l’Education Nationale et l’industrie. Elle transmet aux « apprenants » des outils et techniques de fabrication grâce au premier pilier pédagogique mis en place.  Elle entend déployer trois autres piliers (recyclage, production, innovation) pour générer l’employabilité des artisans-designers du monde de demain. L’objectif de La Petite Manchester est de les insérer dans le marché de l’emploi et de les accompagner dans l’élaboration de leur projet professionnel textile.

 

 Etape 1 : consolidation pilier pédagogique : Lieu : Lycée Louis Armand de Mulhouse, 50 m2

Etape 2 : développement piliers création- production-recyclage : Lieu : Lycée Louis Armand ou Pôle textile Mulhouse, 200 m2

Etape 3 : en gestation : industrialisation des piliers création-production-recyclage : Lieu : à définir dans le quartier Briand-Franklin, Mulhouse

*Pour mémoire, le nom « La Petite Manchester » a été choisi en raison de l’histoire de l’industrie textile de Mulhouse qui était appelée « la Manchester Française » du fait de sa puissance industrielle à l’époque.

 

Objectifs du projet

  1. Transmettre les savoir-faire pratiques aux apprenants : initier aux techniques manuelles et numériques de conception, de modélisation, d’impression et de confection.
  2. Initier à la prospective et à la recherche: la réforme des formations post-bacs des métiers d’art et du Design, vise à former des artisans-designers capables de réorienter leurs activités en cas de menace de l’activité économique grâce à la prospective et à la recherche mise en place grâce aux transferts de compétences.
  3. Développer les circuits de production circulaires – le slow-design: requestionner et réutiliser les chutes industrielles du territoire pour concevoir des produits à forte valeur ajoutée (fonctionnelle ou esthétique).